JOURNEE 6 : ATHLETIC CLUB BOULOGNE-BILLANCOURT CONTRE RUGBY CLUB COURBEVOIE

JOURNEE 6 : ATHLETIC CLUB BOULOGNE-BILLANCOURT CONTRE RUGBY CLUB COURBEVOIE

Quoi de mieux qu’un derby pour conclure ce deuxième bloc de 3 matchs. La réception du voisin courbevoisien apparaît comme un énième test pour l’équipe réserve et une montagne à gravir pour l’équipe Première.

Le temps se voulait radieux en ce dimanche automnale sur les bords de Seine. Une atmosphère particulière se dégageait des travées du stade Le Gallo à quelques minutes d’un double derby (très) attendu par les 2 clubs.

13h30 : ne pas perdre à la maison

A égalité de points avec Courbevoie au coup d’envoi, les oranges et noirs avaient l’opportunité de frapper un grand coup face à un concurrent direct à la qualif en fin de saison.

Venus avec de l’ambition, les visiteurs ont d’entrée de match mis la défense boulonnaise sous pression. A peine 2 minutes de jeu et voilà Boulogne menée 0-3.

Pas de quoi semer la panique dans les rangs des locaux qui, sûrs de leurs forces, imposent à leur tour leur jeu à leurs adversaires. Une pénalité de l’ouvreur Vergnolle voit l’ACBB revenir au score. 3-3.

Pas le temps de s’endormir dans cette rencontre où tout va à 100 à l’heure. Suite à une mêlée anodine sur les 40 boulonnais, les bleus et jaunes du RCC marque un essai en première main forcément évitable et frustrant. Un manque d’agressivité et de communication au sein de la défense boulonnaise permet aux visiteurs d’aller inscrire le premier essai du match entre les perches. 3-10.

Vous commencez à être habitué avec cette équipe réserve, il en faut (beaucoup) plus pour les faire douter et déjouer. Dans une première mi-temps rugueuse où les défenses prennent clairement le pas sur les attaques, les locaux s’en remettent comme souvent à leur ouvreur et buteur Vergnolle. 2 pénalités (17e, 23e) permettent à Boulogne de recoller au score, 9 à 10. Boulogne a même l’occasion de passer devant mais Vergnolle rate une pénalité pourtant dans ses cordes (28e). Cet échec voit les courbevoisiens retrouver des couleurs et suite à 2 pénalités de leur arrière, les visiteurs rejoignent les vestiaires avec 7 points d’avance. 9-16.

Mi-temps.

Le début de seconde période est à l’image de la première : engagé mais haché. Pas moins de 6 pénalités vont être tentées dans le premier quart d’heure de la seconde mi-temps. C’est Boulogne qui tire le mieux son épingle du jeu et qui revient au score : 15 à 19 à la 56e.

Arrive la 62e et ce qui constitue certainement le tournant du match. 2 cartons jaunes sur la même action à l’encontre des oranges et noirs : le pilier remplaçant Madani et le talonneur et capitaine Minghetti. Les visiteurs ne vont pas se faire prier pour exploiter cette double supériorité numérique et inscrivent coup sur coup une pénalité (63e) et un essai (66e). 15-29 pour Courbiche qui se dirige vers une victoire autoritaire en terre boulonnaise.

Seulement voilà, aujourd’hui (dimanche 25 octobre) c’est jour de derby. Les boulonnais plient mais ne rompent pas. Après avoir résistés aux vagues bleues et jaunes pendant 10 minutes, les boulonnais revenus à 15 investissent le camp adverse. A la 72e une pénaltouche à 5 mètres de l’en but adverse mal négociée vient mettre un terme aux volontés de retour des locaux…que l’on croit.

Les boulonnais ont définitivement mis la main sur la ballon dans ces 10 dernières minutes. A la 73e c’est l’insaisissable demi de mêlée Mougin qui sonne la révolte avec un essai de filou au ras du ruck suite à un énorme travail de tout son paquet devant la ligne d’en but adverse. 22/29.

Alors peut-être, alors peut-être que l’ACBB peut arracher les 2 points du match nul. Les boulonnais semblent irrésistibles en cette fin de rencontre. Pénalité pour Boulogne à 5 mètres de l’en but courbevoisien. Les oranges et noirs décident de la jouer à la main et après une multiplication des temps de jeu c’est le seconde barre Fliche qui aplatit en terre promise. 29-29.

Incroyable exploit que vient de réaliser l’ACBB.

L’arbitre indique aux 2 équipes qu’il faut encore jouer le coup de renvoi. Les joueurs du RCC choisissent de taper sur les trois quarts. MAUVAISE IDÉE. Le ballon est réceptionné par le centre Colcombet qui, au lieu de taper en touche et assurer les 2 points miraculeux du match nul, relance depuis ses 22 mètres. C’est toute l’équipe qui se met au diapason et voilà Boulogne revenue dans les 40 mètres adverses. Pénalité de la gagne pour Boulogne. Vergnolle prend ses responsabilités et ne tremble pas. Poteau du milieu des 40 mètres. 32-29. Victoire Boulogne.

Incroyable fin de match à Le Gallo qui a vu les boulonnais pourtant menés de 14 points à 7 minutes de la fin venir arracher la victoire et conserver leur invincibilité en ce début de saison.

Bravo messieurs, vous êtes grands.

Score final 32-29.

15h : fluctuat nec mergitur

Au moment d’entrer sur le terrain les joueurs le savent, la réserve à encore gagner et avec la manière. Avec ce retour aussi spectaculaire qu’inattendu, ils ont offert aux spectateurs et à l’ensemble du club l’espoir d’une double victoire dans ce derby des Hauts-de-Seine.

Dès le coup d’envoi on sent que l’atmosphère est différente de d’habitude. La tension est palpable tant sur le terrain que le long des barrières où les bières coulent à flot en ce beau dimanche d’octobre.

A peine le coup d’envoi est-il donné que le RCC obtient une pénalité à 40 mètres face aux perches. Une formalité pour leur centre et buteur Bajart. Oui mais non. Courbevoie ambitieux et sûr de ses forces décident d’aller punir l’ACBB via une pénaltouche. Résultat, une grosse défense boulonnaise pour bien rentrer dans le match et souder un peu plus le collectif orange et noir.

Les boulonnais jouent tous les coups à fond et manquent d’être récompensés à la 5e suite à un jeu au pied par-dessus le premier rideau de l’ouvreur Gars récupéré par le centre d’un jour Regaud qui se fait reprendre dans les 5 mètres adverses. Bien entré dans sa partie, l’ACBB prend l’avantage au score à la 10e suite à une pénalité de son ouvreur Gars.

Sortie de Regaud sur l’action à qui l’on souhaite un bon rétablissement.

Sur le coup de renvoi qui suit, Boulogne frôle la catastrophe. Ballon sécurisé par les avants, coup de pied de dégagement directement dans les bras de l’ailier qui, pris de folie, tente un drop aux 40 et 15. Drop contré qui remet tout le monde en jeu. Le ballon roule jusque dans l’en-but où se trouvent 3 joueurs du RCC qui tardent à se replacer. Un essai tout fait. C’était sans compter sur la maladresse du 3e barre bleu et jaune qui commet un en-avant au moment d’aplatir.

Décidément ce match est fou. Le demi de mêlée boulonnais Bouthier nous gratifie d’un superbe coup de pied 50/22 qui ravira les puristes. Boulogne pousse et aggrave le score sur pénalité à la 19e. 6-0.

Les joueurs de courbiche ne sont pas en reste. Dominateurs durant la plupart de ce premier acte, ils sont récompensés d’un essai collectif sur groupé pénétrant suite à une pénaltouche sur les 5 mètres boulonnais. 23e, 6-5.

La fin de 1ere mi-temps est plutôt équilibrée et voit les visiteurs virer en tête aux citrons 9-11 grâce à 2 pénalités de leur buteur (33e, 36e) contre une de Flo Gars côté Boulogne (27e).

Mi-temps. 9-11.

On le sait, un derby ça ne se joue pas, ça se gagne. Il semblerait que le message soit bien passé chez les oranges et noirs qui attaquent cette deuxième mi-temps tambours battants. 2 pénalités (43e, 46e) de Gars permettent aux locaux de reprendre la tête dans ce match. 15-11.

Pas pour longtemps. Revenus dans le camp boulonnais, les visiteurs vont pilonner la ligne d’en-but et sur une énième pénalité jouée à la main finissent par marquer un essai en force. 15-18.

La partie s’équilibre. Les courbevoisiens sentent que ça peut basculer en faveur des boulonnais et, contrairement au début de match, prennent les points au pied lorsqu’ils se présentent à eux. Nouvelle pénalité à la 65e. 15-21.

Cher payé pour des boulonnais qui livrent de façon certaine leur meilleur match de la saison. Porté par un public venu en nombre et bruyant, l’ACBB repart de l’avant par l’intermédiaire de leur troisième ligne et capitaine Piwnik auteur d’une percée rageuse en plein coeur du terrain. Le jeu rebondit avec des cellules de gros et c’est l’ouvreur remplaçant, Nebout, qui d’un petit par dessus offre à son ailier Caduc un ballon d’essai qu’il ne se fait pas prier pour aplatir entre les perches. Transformation Gars. 22-21. Le Gallo est en ébullition. Et si Boulogne lançait enfin sa saison avec une victoire dans ce derby tant attendu.

Le dernier quart d’heure est irrespirable. Les équipes sont au coude à coude et se rendent coups pour coups. C’est finalement Courbevoie qui obtient la balle de match sur pénalité. 40 et 5. Le buteur adverse s’élance et ça passe…à côté.

Un dernier renvoi aux 22 suivi d’une grosse séquence défensive et les joueurs peuvent enfin savourer. Ils la tiennent leur première victoire. Une victoire libératrice qui en appelle d’autres.

Bravo messieurs et merci.

Score final, 22-21.

Quel dimanche de rugby au stade Le Gallo. Double victoire boulonnaise face au voisin courbevoisien. Une équipe réserve au cœur énorme et toujours invaincue et une équipe Première qui décroche sa tant attendue première victoire de la saison.

Place au week-end de repos qui va permettre de recharger les batteries et de préparer au mieux le prochain match face à Domont, autre équipe mal en point en ce début de saison.

Orange et Noir.

Article Arthur Teras

©️Jean-Marc Dutertre

_L4A6790